mardi 13 août 2013

Escapade chez les Associés, saison #2

photo-3-.JPG
Vu le succès de la saison 1, j'ai rempilé cet été pour une deuxième saison chez les Associés de ma Sabine. Cette fois, j'ai pris la route dans une Golf climatisée et pas dans une 106 surchauffée, une petite fille d'un an de plus assise à l'arrière et qui a crié pendant une demi-heure "les vacances, les vacances !".
Sur la route, j'ai ressenti la même excitation que l'an dernier, mais avec quelque chose en plus parce que je savais où j'allais, je savais que ça se passerait bien.

Après un temps certain de route, comme l'an dernier, ma vaillante petite Golf a franchi le portail. Des bisous, du soleil, mes petits Associés encore un peu timides, Sabine en pleine forme... et des tomates farcies pour déjeuner (miam).
Raisonnables, nous avons fait l'impasse sur le vin blanc que nous avons gardé pour le soir.
Très vite, les Associés se sont réhabitués à moi et à la Fève. La petite main de Rosette n'a plus quitté la mienne et Pierrafeu nous a régalé de ces facéties (si si Sabine, ce sont des facéties). Zorro était en déplacement loin de l'Entreprise, je ne l'ai donc pas vu, mais ce n'est que partie remise.
J'ai retrouvé avec plaisir le regard de Grand Mari sur ses enfants. Ça m'avait touchée l'année dernière, ça m'a émue encore plus cette année. C'est beau un papa quand même.
Sabine et Grand Mari ont découvert le côté tyrannique de ma fille. S'il te plait et merci ne font pas partie de son vocabulaire, non, la Fève ordonne, les adultes obéissent : "la viande, la viande !!!! compote, compote, compooooooote !!! du lait, du lait !!!!" C'est parfois épuisant, en tout cas pour moi, parfois très drôle à voir et entendre.
                                Images-2013-20130808_172906.jpg
Deux jolies teintes de blond
La Fève et Rosette - Blonde Dorée et Blonde Platine

Le soir venu, Sabine et moi avons dansé la danse du soleil quand tous les petits ont consenti à aller dormir. On s'est gavées de sushis (miam). Nous avons veillé tard et c'était bien. Avec tous les bouleversements de la fin de l'école, ça fait du bien de partir un peu et de pouvoir se confier.
C'est marrant les vraies amies, c'est comme une mécanique bien huilée, ça roule tout seul. On ne cherche pas ses mots., on ne se sent ni utile, ni inutile, ni jugée, ni jaugée. On est ensemble, c'est tout.

Le lendemain, Sabine a commis un poulet-frites. Oui, oui, commis. Elle a fait cuire un poulet énorme (par rapport aux poulets faméliques des supermarchés) et découper patiemment des pommes de terre.
Je suis au régime, je précise. J'ai tout mangé. C'était bon, c'était succulent même. J'ai vidé consciencieusement le saladier de frites à ma portée, burp. (je n'ai pas repris un gramme, ouf).

Je suis repartie le soir, le cœur léger et lourd à la fois. C'était vraiment, vraiment bien. Merci Sabine... et Associés.

photo.JPG
En voiture Simone !

                                  photo--2-.jpg
Majestueux

                                   image.jpeg
Miss Shirley Temple

image--2-.jpeg
J'ai déjà dit que c'était mes fleurs préférées ?
Ah oui, je l'ai déjà dit.

                   image23.jpeg
A bientôt...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire