mardi 24 mars 2015

Le retour du come back des aiguilles

Ca va faire 22 ans que je sais tricoter. HUM. En vrai, ça va faire 22 ans que je connais le point mousse.
Je crois qu'à une époque je tricotais en jersey aussi... de longues et interminables écharpes.
Des écharpes pour poupons, des écharpes pour Barbie (j'avais la Barbie parfum de rêve et la Barbie Féérie ♥) et des écharpes pour moi.
Parce que je ne savais pas faire les augmentations, les diminutions, les boutonnières, les encolures, les points de côte, le point de riz etc etc etc...

Plusieurs fois j'ai tenté un come back des aiguilles. En 2012 je crois, j'en ai racheté deux paires d'aiguilles en bambou et j'ai fait...une écharpe (ouais ouais c'est bon...).

Cette année je me suis dit : soit tu te remets à courir, soit tu te remets au tricot... Bon hein. Matez le titre et vous aurez tout compris.

J'ai repris ma laine et mes aiguilles et surtout, j'ai découvert Woolkiss ♥ Un peu par hasard (je rappelle que je suis la fille qui découvre tout trois ans après les autres. Genre j'en suis à la saison 3 d'Engrenages). Le coup de foudre.
Woolkiss, c'est Laure, tricoteuse de génie qui crée et vend des kits tout-prêts. Tout est dans la jolie boîte : la laine, les aiguilles, l'aiguille de finition pour coudre la laine et même des surprises (mais si je dis ce que c'est, ce ne sont plus des surprises). Clic, clic, cash, j'ai acheté deux kits pour faire deux snoods simples à réaliser pour ma Petite et moi.
Le truc bien chez Woolkiss : des ouvrages débutants avec de la grosse laine, de grosses aiguilles. Vite commencés, vite terminés !
Et si on veut, on peut continuer, passer au kit suivant (sans forcément acheter les aiguilles si on les a déjà)...

Du coup, j'ai rechopé le virus et me suis promis de continuer lentement mais surement. Sans griller d'étape, point après point.
Ah et j'ai acheté le bouquin de Laure Chopin Arbogast (Madame WoolKiss). J'ai pas moins de TROIS bouquins de tricot pour débuter "facilement", j'ai jamais accroché. Mais celui-là, c'est celui qu'il faut avoir, vraiment.
EASY, le tricot
Voilà, voilà. Avec un peu de chance et de patience, je vous montrerai un jour la petite veste pour bébé que je tricote grâce au bouquin de Laure.
En attendant, je vais continuer à enrichir Laure (le choix de laine ♥ le mérinos pour la layette ♥) et le gigantesque entrepôt de laine de Banlieue-sur-Seine.
Je veux devenir aussi douée que la tricoteuse masquée.

L'année prochaine, je me remets à la couture. Je t'attends Perlipo, si tu ne viens pas, je prendrai des cours !


Ce billet est (un peu) dédicacé à Léonie et Valéry, qui se rappelleront avec un sourire l'histoire des volatiles et du patron Bergère de F...

2 commentaires: