mardi 22 mars 2016

On a lu (et ça nous a fait du bien)

Le temps passe et ça fait tout de même deux ans que j'ai changé de vie.

Si mon Grand (qui avait quitté mon nid pour celui de son père quelques mois plus tôt, souvenez-vous) a pris la chose avec philosophie, il n'en a pas été de même pour ma Petiote.
A pas tout à fait 4 ans, pas facile d'assumer les choix des adultes.

Dans notre nouveau chez nous, les premières choses qui nous ont fait nous sentir mieux toutes les deux, ce sont nos bouquins. La Fève a retrouvé Trotro et moi ma centaine de livres. Et tant pis si c'était dans des cartons.
Et pour comprendre, accepter et traverser tout ces changements, on a acheté d'autres livres :


J'ai deux maisons, de Cécile Beaucourt. Celui-là, on l'aime bien. C'est l'histoire d'une maman et d'un papa qui s'embrassaient tout le temps et puis d'un coup, plus rien. C'est raconté avec douceur et pédagogie. C'est le premier livre sur le sujet que j'ai acheté mais pas le plus simple, vu l'âge qu'avait ma fille. Je l'ai gardé précieusement et j'ai attendu qu'elle s'exprime mieux pour le lui lire.
 

Camille a deux familles, d'Ophélie Texier. Sans doute notre préféré parce qu'il voit le verre à moitié plein. C'est vrai, c'est déjà triste une séparation alors autant se dire, dans son petit coeur de trois ans, qu'on va avoir deux maisons, deux familles, deux goûter d'anniversaire et (parfois) plus de frères et soeurs pour jouer.
C'est le bouquin idéal pour les touts-petits, ou pour les moins petits qui régressent un peu au moment de la séparation, ce qui fut le cas de ma Blonde).
Son petit plaisir maintenant, c'est d'écouter maman qui raconte l'histoire en anglais. Comme Maman est très douée pour l'anglais (hum), c'est encore plus drôle.

Et le temps (pas beaucoup) a passé. Notre famille s'est transformée, s'est agrandie. Il a fallu faire de la place et ça, c'était pas gagné. Vraiment pas gagné. Il y a eu des regards méfiants et presque méchants. Il y a eu ce petit coeur qui refusait de s'ouvrir à cet inconnu. Alors, j'ai acheté un livre, Les Papapas, de Joseph Jacquet. Nous l'avons lu une fois et le lendemain, ça allait déjà mieux.
 

Là encore, je l'ai trouvé un brin compliqué pour l'âge qu'elle avait donc je brodais un peu l'histoire en la simplifiant. Mais rapidement, ma fille a tout saisi. C'est un livre qui prend l'histoire des deux côtés. Pas simple d'être une jolie-fille mais pas simple non plus d'être un papapa. 

Je ne développe pas plus sur l'histoire de ces livres parce qu'ils valent vraiment la peine d'être achetés, lus, relus et conservés précieusement. 
Et pourquoi pas prêtés, à quelqu'un qui en a besoin ;)


P.S : Nous, on a juste trois bouquins, mais pour avoir plus de choix, c'est par ici.

3 commentaires:

  1. Merci Nanette pour ces références, je transmets autour de moi ;-)
    Je suis heureuse de te retrouver!! Des bises

    RépondreSupprimer
  2. Heureuse de te retrouver et de lire entre les lignes que tu as reconstruit ta vie.
    Plein de belles choses à toi et tes enfants

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment contente de vous retrouver, je vous lisais, en sous marin du temps de votre ancien blog joli retour !��

    RépondreSupprimer