mardi 31 mai 2016

Fête des mères, statut mystères et bonne nouvelle

Comme si la pluie diluvienne ne suffisait pas, il a fallu que dimanche ce soit la fête des mères.
Après m'être enthousiasmée sur le petit cadeau de ma Précieuse et sur la ciboulette qui ne manquerait pas de pousser dans le petit pot (ledit cadeau donc), j'ai commencé à me torturer l'esprit, comme chaque année.

Et puis comme je suis une gentille fille, j'ai appelé. Et comme chaque année ça s'est pas super bien passé. Ma mère et moi c'est le conflit perpétuel. Je m'étais déjà bien épanchée sur le sujet sur mon ancien blog et comme en ce moment, c'est la mousson, je vais vous éviter le déballage de vieux dossiers.
Ne me remerciez pas.

Bref, je l'ai appelée. On s'est fritté. Ça fait un bail qu'on ne s'est pas vues, on avait pas mal de reproches à se faire. Ok, c'était peut-être pas la bonne date. Fin de la parenthèse. Que je croyais. 
Parce que ma mère est sur Facebook voyez-vous. Pas dans mes amis fort heureusement.
Donc dimanche soir, j'ai eu droit à un joli statut mystère. Si vous ne savez pas ce que c'est, allez lire cet excellent article d'une psychologue axonaise de renom. Je ne sais pas si la formule est d'elle mais vraiment, elle est de circonstance.

Un petit statut mystère donc. Mais pas assez. Elle s'est donc fendue d'un statut-pas-mystère, histoire que tout le monde puisse voir (et sentir ?) notre petit linge sale.

J'ai failli pleurer. J'ai failli déprimer. Et puis finalement j'ai appelé la seule personne capable de m'entendre : ma sœur. On a fini en rigolant comme des baleines.
On s'est souhaité une bonne fête. Après un veuvage trop précoce, une période maman solo pas facile, enfin elle a refait sa vie. L'année prochaine, elle sera doublement maman. 

Alors voilà. Tu me l'auras pas totalement gâché ma fête des mères Maman.


1 commentaire:

  1. C'est une bonne nouvelle pour ta soeur... heureuse que cette journée n'ait pas été gâchée.
    belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer